Sur les chemis de Marennes Oléron

Nodes LesSixMoulins Géac Châteaude laGataudière Le R u e d e s B o i s R u ede la Ga t a u d i è r e R ue d e s Lilas Ru e d e s A r um s R u e d e s M imosas Rue d esLys d e s R o s ie r s Rout edeMérignac R u e d e s J a c i n t h es R u e d e s J o n q u i l l e s R R u e d e l aB oirie R u ede sEra ble R u e A n d r é B a u d r i t R u e d e sC i t r es R u e d e s C h a m p s R u ede sCi tr e s R u e d e l a G a t a u d i è r e R u e d e G é a c ny A lléed e sS i xMo u l ins R ue G ast o nSel l i e r R u e H e n r i S a v i g n y R u e d e s S i x M o u l i n s R u e d e s C o u r l i s R u e J e a n J a u r è s R u e R u e D u b o i s R u e P a s t e u r P a s s ag e Clémencea u R R u e d es B l eu et s Voi e c o m m u naleN° 1 0 R u e d u M o uli nd e s C o qu ards marennes X 6 “ Les chemins de la campagne marennaise ” 12,8km Départ et arrivée : Place Chasseloup Laubat 3 n Le moulin à vent /D FXOWXUH FpUpDOLqUH V¶HVW EHDXFRXS GpYHORSSpH j SDUWLU GX XVII ème siècle pour répondre aux besoins de la Marine. o Le pont de la Chasse et sa maison éclusière /H SRQW WRXUQDQW PDQ°XYUp SDU O¶pFOXVLHU ODLVVDLW OH SDVVDJH DX[ JDEDUUHV /H FDQDO HVW FUHXVp HQ HPSUXQWDQW j FHW HQGURLW OH FRXUV GX FKHQDO GX /LQGURQ TXL VpSDUH encore symboliquement les anciennes îles de Marennes et de Saint-Just. Achevé sous le Second Empire, le canal FRQQDvW XQ LPSRUWDQW WUD¿F EDWHOLHU FpUpDOHV KXvWUHV YLQV et eaux de vie) jusqu’en 1920. 2 possibilités s’offrent à vous : - soit vous prenez à gauche, direction le Château de la Gataudière , datant du XVIII ème siècle et son parc aux daims (100 m). - soit vous tournez à droite (Facultatif 6,8 km A/R) et continuez tout droit vers le port os- tréicole de Mérignac : vous traversez des marais (présence d’une cabane de marais en ruine), et remarquez les claires et les cabanes ostréicoles le long du chenal de Mérignac. /HV FODLUHV VRQW GHV EDVVLQV R O¶RQ DI¿QH OHV KXvWUHV $X ERXW GH OD URXWH SRLQW GH vue sur l’embouchure du chenal, la pointe de Port des Barques, l’île Madame, l’île d’Aix et l’île d’Oléron. p Le château de la Gataudière (visites guidées) )UDQoRLV )UHVQHDX VHLJQHXU GH OD *DWDXGLqUH LQJpQLHXU du roi et inventeur du caoutchouc, a construit sa demeure sur les bases du vieux château médiéval à partir de 1750. q La ferme fortifiée des Prades (domaine privé) ,O QH UHVWH GH O¶DQFLHQQH IHUPH IRUWL¿pH GHV 3UDGHV TXH FH SRUWDLO VXUPRQWp GH petits merlons, du milieu du XVII ème VLqFOH FHOOH FL UHOHYDLW GH /D *DWDXGLqUH j laquelle elle était reliée par un souterrain. r La maison rurale Au croisement de la rue des Sifflets, remarquez la maison rurale avec son escalier extérieur (n°2). /¶HVFDOLHU PHQDLW DX JUHQLHU WDQGLV TXH OH UH] GH FKDXVVpH DEULWDLW OD IDPLOOH Cette disposition est surtout courante dans l’île d’Oléron. s Le logis de Touchelonge (XVIII ème siècle - domaine privé) Cette demeure appartenait à Jacques Richier de la Rochelongchamp. Ce riche négociant marennais participa DFWLYHPHQW j OD ¿Q GX ;9,,, ème siècle, à la renommée et au commerce des huîtres plates. Fin du parcours.

RkJQdWJsaXNoZXIy MTAyMTI=