Sur les chemis de Marennes Oléron

Moulinde laGuilletrie RueBernardPalissy RueBernardPalissy D3 D3 D3 R u e de la L o utr e R ue d u C a na d a Hiers / brouage X 5 “ Au détour des marais ” 4km n Église Saint-Hilaire de Hiers-Brouage Fondée au XII ème siècle sur l’ancienne île de Hiers, ce fut une pJOLVH SULHXUDOH DYDQW GH GHYHQLU SDURLVVLDOH 'H O¶pGL¿FH GX XII ème siècle ne subsistent, à l’intérieur, que trois piliers romans. Au XV ème siècle, elle est reconstruite : fenêtres ogivales, voûtes à croisées d’ogives et porte nord (aujourd’hui murée), surmontée G¶XQ JkEOH HQ DFFRODGH /HV JXHUUHV GH 5HOLJLRQ OD GpWUXLVHQW HQ partie. Amoindrie, elle ne présente plus que trois travées. En 1862, une façade est reconstruite, dotée d’un clocher surmonté G¶XQH ÀqFKH HQ DUGRLVH Æ Longez l’église sur votre gauche rue Bernard Palissy, puis au premier chemin empierré, tournez à gauche. Après quelques mètres, vous pénétrez dans le cœur des marais de Hiers. o Les Marais Vous êtes ici dans l’un des derniers marais doux d’Europe, encore en état d’origine. Cet ensemble de prairies à jâs (bassins) et bosses (levées de terre) est issu des anciens marais salants et structuré par un réseau complexe d’eau douce à saumâtre. Cette diversité de milieux permet l’implantation d’une grande YDULpWp GH IDXQH HW GH ÀRUH 'HSXLV OHV DQQpHV OD FLJRJQH s’est installée dans cet environnement. /HV URVHOLqUHV ]RQHV GH WUDQVLWLRQ HQWUH OH PLOLHX DTXDWLTXH HW terrestre, constituent un habitat original pour de nombreuses espèces animales typiques (rousserolle effarvatte, hérons, bruants des roseaux) et végétales (gesse des marais) en offrant un abri et couvent. p Les Barrières Éléments traditionnels, les barrières, constituées de poteaux de bois, empêchent le bétail de passer tout en permettant aux hommes de se glisser entre deux fûts de bois. Æ Continuez sur le chemin de terre. Au croisement, empruntez le sentier juste en face. De part et d’autre, vous découvrez un élevage de plusieurs espèces locales : vaches Maraîchines, baudets du Poitou et chevaux Poitevin Mulassier. Vous serez surpris par la Highland Cattle, race écossaise aux longs poils. q La faune et la flore des marais Selon les saisons, vous pourrez apercevoir le vanneau huppé, la sarcelle d’hiver et sa cousine la sarcelle d’été. De la famille des hérons, l’aigrette garzette, les hérons cendrés et garde bœufs fréquentent aussi les marais au printemps. À cette période, les prairies naturelles abritent de nombreux micromammifères (musaraigne, mulot…) qui font le bonheur des rapaces comme le busard des roseaux, le milan noir ou la buse variable. r Le Vaisseau sous voile (XVII ème siècle) Cette enseigne est sans nul doute un remploi d’une maison aujourd’hui disparue. Elle a, semble-t-il, été celle d’un charpentier de navire Hélie Blanchet, mort à Hiers, d’où les LQLWLDOHV +% DVVRFLpHV j ,* &HV GHUQLqUHV Q¶RQW SDV j FH MRXU pWp LGHQWL¿pHV Æ Descendez la rue Duc Elie qui mène à l’église et découvrez sur la gauche une remarquable fontaine du XVII ème siècle. s La Fontaine (XVII ème siècle) - Classée monument historique En 1633, deux fontaines sont construites par un maître fontainier de Paris et un maçon de Brouage. Celle de Hiers (l’autre à Brouage, aujourd’hui complètement détruite) est un pGL¿FH FDUUp HQ SLHUUH GH WDLOOH HQ UHIHQG GH P GH F{Wp Elle est dotée d’un dôme et jadis décorée des armes du roi et de Richelieu. Au centre, se trouvait autrefois une auge de pierre pouvant contenir 440 litres. Fin du parcours. Départ et arrivée : Eglise Saint-Hilaire de Hiers-Brouage (rue du 19 mars 1962) 1 2

RkJQdWJsaXNoZXIy MTAyMTI=